User Tools

Site Tools


public:san-francisco_depenalisation_vol_etalage

Dépénalisation du vol à l'étalage à San Francisco en 2021




< 100% 50% 50% >

Voici pourquoi San Francisco connaît une vague de vols à l'étalage qui met certains magasins à la faillite



Cela semble absurde à demander, mais Fuller explique dans un nouvel article qu'il était vraiment obligé de se demander ce qui se passait après avoir vu des gens entrer chez Walgreens et Safeway, prendre des trucs et sortir.

En 2014, un référendum a été adopté qui a rétrogradé le vol de biens d'une valeur inférieure à 950 $ d'un crime à un délit. Au cours des années qui ont suivi, l'application des accusations de vol à l'étalage a considérablement diminué.



« Cela fait désormais partie du paysage », a déclaré la politicienne locale Ahsha Safaí à propos du vol à l'étalage. « Les gens disent : 'Oh, eh bien, ça arrive. [Les voleurs] choisissent évidemment les lieux en fonction des conséquences. il n'y a aucune conséquence pour leurs actions, alors vous invitez le comportement. Encore et encore.“



Une étude a révélé qu'à Santa Monica, en Californie, les crimes non affectés par le référendum ont chuté de 9 %, mais ceux qui ont été rétrogradés ont augmenté de 15 %. Une autre analyse a révélé que, dans tout l'État, les vols par vol ont augmenté de 9 % après le changement de 2014.



Pas besoin d'être un génie pour comprendre ce qui se passe ici. De nombreux facteurs différents influent sur les taux de criminalité, mais lorsque le gouvernement ne parvient pas à protéger les droits de propriété et à faire respecter la loi, le vol devient plus fréquent et les propriétaires d'entreprise innocents sont victimisés. L'incertitude économique qui en résulte décourage la croissance et, dans des cas extrêmes comme à San Francisco, conduit littéralement à la fermeture de magasins.




theil1515.synology.me_web_images_publicsas_foliogallery-elsenews_albums_elsenews-202107_thumbs_chrome_ktgf6kisao.jpg

In January 2020, San Francisco’s new “progressive” district attorney, Chesa Boudin (a son of convicted cop killers), made decreasing penalties for nonviolent offenses a cornerstone of his agenda. He also crusaded to ban cash bail, reduce prison populations and pursue non-incarceration.



That year, while burglaries were down nationwide, they rose in San Francisco by 50 percent; motor-vehicle theft, up around 4 percent nationwide, shot up in San Francisco by 22 percent. As the petition for one of the two recall efforts against Boudin stated: “In 2020, violent crime, home invasions, rampant and unchecked drug dealing and business-property theft have turned our city upside down.”











La protection de la propriété et l'application de la primauté du droit sont l'une des fonctions essentielles et légitimes du gouvernement. Le fait que le Golden State ait choisi de concentrer ailleurs les dépenses et l'implication solides de son gouvernement dans la vie sociale témoigne d'un grave désalignement des priorités.

ElseNews

public/san-francisco_depenalisation_vol_etalage.txt · Last modified: 2021/08/11 17:36 by jeannot